LE TANGO DE SON ORIGINE A NOS JOURS

Jacques Trupin et Vincent Viala - Photo : Droits réservés
Jacques Trupin et Vincent Viala - Photo : Droits réservés
  • Concert réservé aux scolaires
  • mercredi 16 mai 2018, à 10 h 30    
  • À Sully, Gien, Pithiviers (Espace Blareau, Auditorium, Théâtre du Donjon)
  • Avec :

    Jacques Trupin, bandonéon
    Vincent Viala, piano

Sur le Web

Découvrir le site internet
de Jacques Trupin

Le festival poursuit son engagement auprès des élèves des collèges du Loiret, par l’organisation de cinq concerts qui leur sont réservés du 16 au 18 mai 2018 à Sully-sur-Loire, Gien et Pithiviers.

Jacques Trupin
Après une formation classique (licence de musicologie, harmonie et écriture musicale), Jacques Trupin découvre le bandonéon avec des musiciens argentins. En 1993, il fonde un duo de Tango Contemporain, Artango qui produira cinq albums et connaîtra un  succès international (Europe, États Unis, Amérique latine). Il choisit d’explorer d’autres univers artistiques et fonde en 2003 la compagnie de la Balle Rouge avec le metteur en scène Franck Jublot et le plasticien Denis Garénaux. avec lesquels il compose la musique de deux opéras visuels : la Balle Rouge (primée au YAM 2017 Young Audiences Music Awards) et l’Enfant Roi. En 2011, il renoue avec le Tango Contemporain accompagné d’un quintette à cordes et du pianiste Vincent Viala. Il compose « parfum d’Ecume ». En 2018, une nouvelle création voit le jour en duo avec Vincent Viala, « Voyage Immobile ».

Vincent Viala
Lauréat du tremplin jazz de Vannes (56) et d’Arnage (72), Vincent Viala a participé au Printemps de Bourges, aux Francofolies de La Rochelle. À Orléans Jazz Festival, il est un des seuls artistes français à avoir fait la 1ère partie de James Brown en 1999. Il a participé à des projets musicaux très éclectiques : « Robert Siantiago y su typica », « Cosmic Drone » de Stéphane Durand. Il rejoint Jacques Trupin en 2011 pour « Parfum d’écume ».