FRANÇOIS DUMONT ET L’ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE BRETAGNE

Sur le Web

Découvrir le site internet
De François Dumont

Découvrir le site internet
de l'Orchestre Symphonique de Bretagne

François Dumont

François Dumont est Lauréat des plus grands concours internationaux : le Concours Chopin, le Concours Reine-Elisabeth, le Concours Clara Haskil, les Piano Masters de Monte-Carlo. Il est nominé aux Victoires de la musique dans la catégorie 'soliste instrumental' et reçoit le Prix de la Révélation de la Critique Musicale Française.
François Dumont a été choisi par Leonard Slatkin pour jouer et enregistrer les deux concertos de Ravel avec l'Orchestre National de Lyon, dans le cadre de leur intégrale Ravel au disque chez Naxos.
Il se produit également avec le Cleveland Orchestra, l'Orchestre du théâtre Mariinsky, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre Philharmonique de Varsovie, le Tokyo Symphony, l'Orchestre de chambre de Lausanne avec des chefs tels que Jesùs Lopez-Cobos, Antoni Wit, Arie van Beek, Philippe Bender, Stefan Sanderling, Mykola Diadura...
Né à Lyon, il rentre à l'âge de quatorze ans au C.N.S.M.D de Paris dans la classe de Bruno Rigutto. Il se perfectionne à l'Académie Internationale de Côme auprès de Leon Fleisher, Murray Perahia, Menahem Pressler, Dmitri Bashkirov et Andreas Staier.
François Dumont se produit en récital au festival Piano aux Jacobins à Toulouse, au festival de la Roque d'Anthéron , au Festival Chopin à Nohant, au Festival Radio-France Montpellier, Festival l'Esprit du Piano à Bordeaux, Festival de Besançon, Festival Chopin à Bagatelle, Nuits du Suquet à Cannes, Festival "Chopin and his Europe" à Varsovie, Folles  Journées de Nantes, Journées Ravel de Montfort l'Amaury, Festival de Ljubljana en Slovénie, Kennedy Center à Washington.
Il est régulièrement invité en Chine, au Japon et en Corée du Sud.
Ses partenaires de musique de chambre sont Tabea Zimmermann, Marianne Piketty, Augustin Dumay, Henri Demarquette, David Guerrier, le Quatuor Prazak, le Quatuor Sine Nomine, le Quatuor Talich, le Quatuor Zemlinsky, le Quatuor Voce, le Quatuor Debussy, le Quintette Moraguès. Avec Philippe Aïche et Virginie Constant, il fait partie du Trio Elégiaque.
Sa discographie en soliste comprend l'intégrale des Sonates de Mozart chez Anima Records (Maestro de la Revue Pianiste), un disque Chopin chez Artalinna, un album Wagner/Liszt chez Piano Classics ainsi qu'un double album "live" contenant l'intégralité de ses prestations au Concours Chopin, publié par l'Institut National Chopin de Varsovie. Très remarquée, l'intégrale de l'oeuvre pour piano de Maurice Ravel parue récemment chez Piano Classics a reçu le FFF Télérama ainsi que 5 Diapasons.  Un premier album "B.A.C.H" est paru chez Artalinna, suivi d'un second paru en janvier 2017, salué par Jacques Drillon dans l'Obs: "cohérence, dignité, richesse des affects. On songe à Edwin Fisher".

Son enregistrement des Concertos K.271 et K.466 de Mozart avec l'Orchestre Symphonique de Bretagne a été salué par la critique pour sa "clarté d'élocution" et son "équilibre idéal". Il continue sa collaboration avec l'OSB avec les concertos K.453 et K.488 de Mozart qu'il joue et dirige du piano au concert et au disque, dont la sortie sera l'occasion d'un concert à Paris, Salle Gaveau, en avril. Durant la saison 2017, il joue les concertos de Ravel au Teatrò Colón à Bogota avec l'Orchestre National de Colombie (dir. Olivier Grangean) en janvier, avec l'Orchestre de Poitou-Charentes (dir. Julien Masmondet) en mai, au Texas en juin et en Californie en octobre (dir. Ransom Wilson). Il donne deux récitals en mars à l'Auditorium de Lyon, consacré au 'Jazz dans le classique'. Il se produit au Festival de Carthagène en Colombie, aux Folles Journées de Nantes, au musée d'Orsay à Paris, et est invité pour une tournée en Espagne à Madrid, Valencia, Oviedo, Girona.

 

Orchestre Symphonique de Bretagne

Créé en 1989, l’Orchestre Symphonique de Bretagne (OSB) s’est rapidement distingué dans le paysage européen par le dynamisme de ses activités et l’originalité de ses programmations. Depuis 2011, l’OSB est dirigé par Marc Feldman, et son directeur musical est, depuis septembre 2015, Grant Llewellyn.
Sans pour autant délaisser son répertoire classique, l’OSB développe des projets artistiques et pédagogiques en direction de tous les publics et part à la conquête de nouveaux publics et de nouveaux territoires musicaux tels que le rock, le jazz, la techno, la danse, le cinéma, la photographie. Chaque année, ce sont 110 concerts, dans près de 30 communes de toute la Bretagne, et au-delà.
L’OSB est un catalyseur pour plusieurs projets transversaux et propose à tous les publics la redécouverte de son répertoire de prédilection, la musique symphonique classique du XVIIIe au XXIe siècle, et participe chaque saison à quatre à cinq productions lyriques avec l’Opéra de Rennes. L’OSB a d’ailleurs été distingué pour sa programmation par Musique Nouvelle en Liberté.

Au programme

Wolfgang Amadeus Mozart,
Divertimento en ré majeur KV 136
Concerto n°23 en la majeur, K488
Concerto n°24 en ut mineur, K491