SpiritTango & Cécilia Meltzer

Spirit Tango Quartet - Photo : Sébastien Ene
Spirit Tango Quartet - Photo : Sébastien Ene
  • dimanche 18 juin 2017, à 15 h 00    
  • À Sully-sur-Loire (Eglise Saint-Germain)
  • Avec :

    Cecilia Meltzer, mezzo-soprano
    Fanny Azzuro, piano
    Thomas Chedal, accordéon
    Fanny Gallois, violon
    Blanche Stromboni , contrebasse

  • Tarif B (18€, 10€ ou 6€)
    Consulter le détail des tarifs

Sur le Web

Découvrir le site internet de Spiritango

Découvrir le site internet de Cécilia Meltzer

Le quartier de la Boca à Buenos Aires est un quartier très pauvre, très touristique, quartier bohème, artistique et littéraire où est né en partie le Tango. Il s’agit d’une zone où les maisons sont de toutes les couleurs, la carte postale de Buenos Aires. Ce quartier a un port sur le fleuve du Riachuelo. Les premiers textes poignants et nostalgiques de Buenos Aires… les désillusions d’un monde cru et immoral… Des attaques violentes de la musique d’Astor Piazzolla illustrant le Lunfardo, l’argot de Buenos Aires, à la langue plus poétique de Jorge Luis Borges et aux harmonies ravéliennes de Ramiro Gallo, le SpiriTango Quartet et Cecilia Meltzer vous propose un voyage à travers le temps de l’Âge d’Or du Tango au Tango Nuevo !

Énergie, harmonie, enthousiasme et créativité : quatre mots décrivant l’essence du SpiriTango Quartet. En six ans d’existence, ils ont exploré un vaste répertoire varié mêlant tango traditionnel, tango nuevo, musique contemporaine et créations.

Après avoir étudié au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris notamment avec Ami Flammer et Jean-Noël Crocq, ils sortent en 2013 leur premier album, Rage, consacré à la musique d’Astor Piazzolla, puis en mars 2015 un deuxième opus, Chin Chin, pour le label Paraty/Harmonia Mundi, ouvrant leur univers à d’autres compositeurs. Ils se perfectionnent également auprès de Richard Galliano lors de l’Académie de Villecroze à laquelle ils sont invités, Hervé Sellin, Juan José Mosalini, ainsi qu’avec le Quatuor Ébène lors de master-classes. Ils se produisent sur des scènes nationales et internationales (Opéra de Metz, Invalides et la Sorbonne à Paris, amphithéâtre de l’Opéra de Lyon, Palais des Beaux Arts de Charleroi, Conservatoire Royal de Bruxelles…) et sont invités à jouer lors de nombreux festivals dont le Festival Radio France Montpellier, Pianos Folies, Piano Campus, les Pianissimes, Musique en Bourbonnais, Midis-Minimes… Leur musique est régulièrement diffusée sur les ondes de France Musique, France Inter, RFI , FIP, Radio Classique… Leur projet artistique s’articule autour d’interprétations originales, en formation acoustique, à la croisée des chemins du tango et de la musique de chambre, les richesses et les exigences de chaque monde rejaillissant sur l’autre. D’autre part, dans l’optique de développer le répertoire pour cette formation, ils s’attachent à créer et défendre de nouvelles oeuvres de compositeurs actuels, en accordant une place importante à la nouvelle génération. Ils ont travaillé avec Graciane Finzi, Alexandre Fontaines, Mathieu Stefanelli, Celia Triplet, Étienne Kippelen et prévoient d’autres créations. Ils développent également une relation privilégiée avec le compositeur belge Frédéric Devreese, qui a arrangé pour eux une partie de ses oeuvres.

Cecilia Meltzer est une artiste chanteuse aux multiples facettes. D’abord artiste lyrique, diplômée de l’Ecole Normale Alfred Cortot à Paris, Cecilia interprète successivement les rôles d’Opéra comme Rosine dans Le Barbier de Séville de Rossini, Carmen de Bizet, Candelas dans L’Amour Sorcier de Manuel de Falla, Taven dans Mireille de Gounod, et d’autres rôles encore… Shoushane dans Gariné de Tchouhadjian (opérette arménienne), Hélène dans La Belle Hélène d’Offenbach. En 2016, elle sera au Festival d’Avignon aux côtés du metteur en scène Eric Bouvron et créera le rôle chanté de la Porteuse de lumière dans la pièce de théâtre Marco Polo et l’Hirondelle du Khan. Mais, véritablement passionnée et fascinée par les toutes les musiques du monde, elle part progressivement à la rencontre du flamenco, du fado… puis du Tango. Ses multiples origines, de la Méditerranée à l’Europe de l’Est, en particulier d’Espagne, l’ont influencé à lire et à écouter la poésie latine. Elle rencontre la chanteuse de Tango Sandra Rumolino, auprès de qui elle se forme et découvre les subtilités du monde du Tango. À travers plusieurs formations à ses côtés mais aussi auprès de Juanjo Mosalini, bandonéoniste, et de Diego Aubia, pianiste, Cecilia rencontre l’âme de cette musique, son langage, sa beauté, et toute sa singularité. Puis vint les premiers textes poignants et nostalgiques de Buenos Aires… les désillusions d’un monde cru et immoral… Du Lunfardo, l’argot de Buenos Aires, à la langue plus poétique de Jorge Luis Borges et de Horacio Ferrer, Cecilia traverse le temps de l’Age d’Or du Tango au Nuevo Tango !

Au programme

TANGO EN LA BOCA

PIAZZOLLA CHIN CHIN
CONCERTO (QUARTET)
JACINTO CHICLANA (QUINTET)
CALDARA PASIONAL
COBIAN NIEBLA DEL RIACHUELO (QUINTET)
CARUANA ABANDONEADO
GALLO EL SUR
LINETZKY CHALY (QUARTET)
****
MORES CRISTAL
COBIAN NOSTALGIAS
TROILO SUR (QUINTET)
PIAZZOLLA ROMANCE DEL DIABLO
LIBERTANGO (QUARTET)
TROILO DESENCUENTRO
PIAZZOLLA MILONGA DEL TROVADOR
PONTIER TRENZAS (QUINTET)

Après le concert
DE 14 H 00 À 18 H 00 : VISITE LIBRE DU CHÂTEAU DE SULLY-SUR-LOIRE
Les visites sont accessibles sur présentation du billet de concert du jour.