Renaud Capuçon et Kit Armstrong

  • samedi 3 juin 2017, à 20 h 30    
  • À Sully-sur-Loire (Eglise Saint-Germain)
  • Avec :

    Renaud Capuçon, violon
    Kit Armstrong, piano

  • Concert complet

Sur le Web

Découvrir le site internet de Renaud Capuçon

Découvrir le site internet de Kit Armstrong

Né à Chambéry en 1976, Renaud Capuçon étudie au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris avec Gérard Poulet et Veda Reynolds, puis avec Thomas Brandis à Berlin et Isaac Stern. Il collabore avec les plus grands chefs et les orchestres les plus prestigieux comme le Philharmonique de Berlin avec Bernard Haitink ou David Robertson, Los Angeles Philharmonic avec Gustavo Dudamel, Andris Nelsons, New York Philharmonic avec Charles Dutoit, Daniel Harding ou Lionel Bringuier, Orchestre de Paris avec Paavo Jarvi ou Christoph Eschenbach, Orchestre Philharmonique de Radio France avec Myung-Whun Chung, Orchestre National de France avec Daniele Gatti, Orchestre du capitole avec Sokhiev, Chamber Orchestra of Europe avec Semyon Bychkov ou Yannick Nezet-Séguin, Philadelphia Orchestra, Gewandhaus Orchester avec Kurt Masur, Staatskapelle de Dresde avec Daniel Harding, State Academic Symphony Orchestra of Russia de Moscou avec Vladimir Yurowsky, Chicago Symphony Orchestra avec Bernard Haitink, Boston Symphony, Seoul Philharmonic, WDR Cologne avec Jukka Pekka Saraste.

Passionné de musique de chambre, il joue dans les plus grands festivals comme Gstaad, Hollywood Bowl, Tanglewood, La Roque d’Anthéron, Lucerne, Lugano, Menton, Salzburg, Saint- Denis, Rheingau, Verbier… Parmi sa riche discographie figurent chez Erato, « Le Violon Roi », coffret de 3 CD retraçant son parcours et « Concertos contemporains », consacré à Rihm, Dusapin et Mantovani. En juin 2011, il est promu « Chevalier de l’Ordre National du Mérite ». Il est actuellement le fondateur et directeur artistique du Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, des Sommets Musicaux de Gstaad, et est professeur de violon à la Haute École de Musique de Lausanne.

 

Né en 1992, Kit Armstrong est l’un des pianistes les plus doués de sa génération dans le domaine de la musique classique contemporaine. Ce jeune artiste est également un compositeur, extrêmement doué en mathématiques, en sciences et en langues étrangères. À l’âge de 5 ans, il commence des études de composition et de piano. Deux ans plus tard, il est étudiant à plein temps en musique et en science. Depuis 2005, il étudie régulièrement avec Alfred Brendel qui a une grande influence sur son parcours. Cette relation particulière entre les deux artistes a d’ailleurs été présentée dans le documentaire Piano Stool on Fire réalisé par Mark Kidel. En 2012, il valide un master en mathématiques fondamentales à l’université Pierre et Marie Curie de Paris VI.

Tout en poursuivant ses études, Kit donne des récitals et se produit en soliste avec de nombreux orchestres, notamment à Leipzig et à Tokyo dans le concerto en ré mineur de Bach avec le Leipzig Gewandhaus dirigé par Riccardo Chailly en 2009. Depuis, il s’est produit en récital notamment au Concertgebouw d’Amsterdam, au Wigmore Hall de Londres, à la philharmonie de Berlin, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, à la Fondation Louis Vuitton à Paris ou encore au Festival de Pâques. En tant que compositeur, Kit a écrit de nombreuses oeuvres dans différents styles.

Parmi ses nombreuses récompenses, il reçoit le Morton Gould Young Composer Award cinq années de suite. En 2007, Struwwelpeter, une suite pour alto et piano, remporte le prestigieux Prix Charlotte V. Bergen. À l’âge de sept ans, il compose Celebration, une symphonie dont la première est donnée par le Pacific Symphony Orchestra. En 2012, il a eu l’occasion d’enregistrer un CD pour le label Genuin, avec le violoniste Andrej Bielow et le violoncelliste Adrian Brendel, et dans lequel on retrouve une de ses compositions. Fin 2013, il enregistre son premier album chez Sony (Bach/ Ligeti/ Armstrong). Son deuxième album chez Sony sort le 6 novembre 2015, avec un programme consacré à Liszt. Le disque reçoit un très bel accueil de la critique. Le 3 juin 2014, Kit Armstrong donne le concert d’ouverture de la résidence d’artiste en l’église St Thérèse d’Hirson, dont il est à l’initiative. L’église a entièrement été rénovée par Kit Armstrong, et il espère en faire un haut lieu de la culture en organisant le plus de concerts possibles et en invitant des artistes soucieux du rayonnement de la musique.

Au programme

WOLFGANG AMADEUS MOZART
SONATE K 296
SONATE K 454
SONATE EN SOL MAJEUR K 379
SONATE EN LA MAJEUR K 526

Avant le concert
18 H 00 : VISITE GUIDÉE
Quartier Saint-Germain et du quartier des Mariniers : rendez-vous devant l'église Saint-Germain de Sully-sur-Loire. Les visites sont accessibles sur présentation du billet de concert du jour.