La Symphonie de Poche

Sur le Web

S’il est un continent au monde qui évoque en premier lieu la notion de rythme, c’est bien le continent américain. Les Amériques musicales se sont avant tout construites sur un mélange des styles traditionnels anglais, irlandais, écossais, espagnols et portugais d’une part et des chants des esclaves africains d’autre part. Depuis ces origines directes, où le rythme tient déjà une place de choix, se développent à la fin du XIXe et au XXe siècle le gospel, le blues, le jazz au Nord et tout un répertoire de chansons, boleros, sambas au Sud.

De nombreux compositeurs se sont laissés séduire et embarquer par cette frénésie rythmique. Ce programme coloré et animé en offre un beau florilège.

Dirigée par Nicolas Simon, la Symphonie de Poche est un ensemble original et ambitieux. Constituée d’une douzaine de musiciens, elle place l’arrangement au coeur de son projet : au-delà d’une simple adaptation à l’effectif de l’ensemble, il vise à offrir un regard neuf et audacieux sur les oeuvres choisies. Par sa grande mobilité, la Symphonie de Poche peut aussi apporter la musique là où elle ne va pas commodément. Avec enthousiasme et sans le protocole habituel de la musique classique, elle incarne un projet loin de tout a priori.

Au programme

  • Léonard Bernstein - Ouverture de Candide
  • Aaron Copland - El salon Mexico
  • Charlie Chaplin - Smile
  • Astor Piazzolla - Milonga del Angel & Primavera Portena
  • Arthuro Marquez - Danzon n°2
  • Carlos Gardel - Por una cabeza
  • Léonard Bernstein - Mambo