Quatuor Hélios : « Comment Mozart vient aux enfants… »

Photo du quatuor Hélios
Quatuor Hélios
(photo droits réservés)
  • Concert réservé aux scolaires
  • jeudi 28 mai 2015, à 16 h 00    
  • À Sully-sur-Loire (Espace Blareau)
  • Avec :
    • Christel Rayneau, flûte
    • Nathanaëlle Marie, violon
    • Laurent Camatte, alto
    • Christophe Beau, violoncelle

Sur le Web

L’Ensemble Hélios est la rencontre fortuite d’une flûtiste et d’un trio à corde. Il présentera « Comment Mozart vient aux enfants, un spectacle qui s’adresse aux enfants de 4 à 11 ans, de la maternelle à la 5e. Sur scène, un acteur, deux marionnettes, 4 musiciens. L’enfant Mozart se raconte. Un dossier pédagogique très complet de culture musicale, français, mathématiques, histoire etc. bâti autour de Mozart et son temps est à utiliser en amont du spectacle par les enseignants. La culture musicale comprend des exercices audio à l’usage d’enfants non musiciens. »

Ce spectacle nous invite à un double voyage : celui d’un enfant prodige, musicien de génie dès son plus jeune âge, qui parcourt l’Europe du XVIIIe siècle avec sa famille, et passe de longues journées en voiture de coche. C’est aussi le voyage d’un homme de 30 ans qui, par le pouvoir évocateur de la musique, revient sur les lieux de son enfance pour en revivre ses plus beaux souvenirs. Voyage dans l’espace géographique et dans le temps. Ces deux dimensions seront représentées sur scène par un comédien qui pourrait incarner Mozart à l’âge adulte, et par une marionnette qui représente l’enfant Mozart âgé de 6 ans.

Par un effet de miroir, ces deux êtres vont dialoguer, l’artiste adulte redécouvrant avec amusement ce qu’il était déjà enfant, tantôt espiègle, parfois capricieux, souvent plein d’étonnement. Une seconde marionnette racontera l’enfance et représentera Nannerl, la soeur de Mozart. Quant à Mutti, la mère de Mozart, elle sera naturellement incarnée par une des adultes présentes sur plateau, en la personne de Christel Rayneau, flûtiste, et auteur de ce texte. Sur scène, à côté de l’espace occupé par le quatuor, la deuxième moitié du plateau a pour décor unique une chambre d’enfant largement ouverte sur un paysage extérieur, qui invite à la rêverie et donc au voyage dans l’imaginaire.

Dans la large lune du décor défilent des images, naïves et drôles, comme sortie d’un abécédaire, qui viennent ponctuer les différentes étapes du voyage de Mozart en Europe. La musique enfin est l’élément déclencheur et le fil rouge de cette déambulation temporelle et spatiale. Les lumières rythmeront les différentes séquences de cette enfance convoquée sur scène, et accentueront la puissance magique des deux marionnettes. Le spectacle « Comment Mozart vient aux enfants…  »  a reçu l’habilitation de la délégation académique aux arts et à la culture du rectorat de Paris.